nouveaux aménagements

Publié le par Jardin Vagabond

Après la tempête de juillet 2019
Après la tempête de juillet 2019

Après la tempête de juillet 2019

Avec Quentin et Mathieu, stagiaires du lycée agricole de Poisy, Michel qui a rejoint récemment l'équipe des "jardiniers", et René qui pilotait la construction du nouvel hôtel à insectes. Tout cet espace a été libéré de la renouée du Japon très envahissante (mais pour combien de temps...? à surveiller donc), et des ruines du vieux cabanon qui abritait l'ancien hôtel à insectes.  Nous sommes maintenant dans l'attente de la reprise des travaux d'entretien et d'aménagement.
Avec Quentin et Mathieu, stagiaires du lycée agricole de Poisy, Michel qui a rejoint récemment l'équipe des "jardiniers", et René qui pilotait la construction du nouvel hôtel à insectes. Tout cet espace a été libéré de la renouée du Japon très envahissante (mais pour combien de temps...? à surveiller donc), et des ruines du vieux cabanon qui abritait l'ancien hôtel à insectes.  Nous sommes maintenant dans l'attente de la reprise des travaux d'entretien et d'aménagement.
Avec Quentin et Mathieu, stagiaires du lycée agricole de Poisy, Michel qui a rejoint récemment l'équipe des "jardiniers", et René qui pilotait la construction du nouvel hôtel à insectes. Tout cet espace a été libéré de la renouée du Japon très envahissante (mais pour combien de temps...? à surveiller donc), et des ruines du vieux cabanon qui abritait l'ancien hôtel à insectes.  Nous sommes maintenant dans l'attente de la reprise des travaux d'entretien et d'aménagement.

Avec Quentin et Mathieu, stagiaires du lycée agricole de Poisy, Michel qui a rejoint récemment l'équipe des "jardiniers", et René qui pilotait la construction du nouvel hôtel à insectes. Tout cet espace a été libéré de la renouée du Japon très envahissante (mais pour combien de temps...? à surveiller donc), et des ruines du vieux cabanon qui abritait l'ancien hôtel à insectes. Nous sommes maintenant dans l'attente de la reprise des travaux d'entretien et d'aménagement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article